Prévention du cancer de la peau

Détection et prévention précoces.

Prévention du cancer de la peau et chirurgie

La prévention du cancer de la peau et la chirurgie se différencient entre le cancer de la peau blanche plus fréquent et le cancer de la peau noire moins fréquent mais plus dangereux (mélanome). Une surveillance dermatologique et une autosurveillance régulières ainsi qu’une prévention optimale du cancer de la peau et une protection solaire chirurgicale sont importantes pour la prévention et la détection précoce du cancer de la peau.

Cancer de la peau blanche

Le dépistage et la chirurgie du cancer de la peau blanche sont le résultat de nombreuses années d’exposition au soleil. Elle se produit le plus souvent sur les terrasses dites ensoleillées, principalement sur le visage (arête du nez, front, bords des oreilles, lèvre inférieure), sur les avant-bras et le dos des mains. Les deux formes les plus courantes de cancer de la peau blanche sont le carcinome basocellulaire et le carcinome spinocellulaire.

  • Carcinome basocellulaire
    Le carcinome basocellulaire, la prévention du cancer de la peau et la chirurgie se développent entre la couche basocellulaire de l’épiderme et le derme. L’âge moyen est de 60 ans, les hommes et les femmes sont touchés de la même façon. Le carcinome basocellulaire se masque en partie comme une plaie non cicatrisante ou se présente sous la forme d’une bosse rouge ou de couleur peau. Heureusement, les carcinomes basocellulaires ne causent que rarement des métastases dans l’organisme.
  • Carcinome spinocellulaire – cancer des cellules piquantes
    Le carcinome spinocellulaire est dû à des cellules de la couche cellulaire piquante de l’épiderme. L’âge moyen est de 70 ans. Les hommes sont plus fréquemment touchés. Le carcinome spinocellulaire se développe à partir des stades préliminaires, les kératoses dites actiniques (kératoses solaires). Prévention et chirurgie du cancer de la peau Elles se caractérisent par une surface cutanée rugueuse et croûteuse. Si celles-ci deviennent plus épaisses et s’étendent en profondeur, un carcinome spinocellulaire se développe. Cela provoque rarement des métastases dans le corps.
  • Thérapie
    Les carcinomes basocellulaires et les précurseurs des carcinomes spinocellulaires peuvent être bien traités par crème, cryo (congélation) ou thérapie photodynamique (TPD). L’ablation par curetage ou thérapie au laser est également possible. Si la couche basale cellulaire est dépassée, l’ablation chirurgicale est la thérapie de choix.

Cancer de la peau blanche. Régions du corps fréquemment touchées : Région du front, arête du nez, oreilles et lèvres.

 

Cancer de la peau noire (mélanome)

Le cancer de la peau noire est le cinquième type de cancer le plus fréquent en Suisse. Elle peut aussi survenir chez les plus jeunes : 1/4 des personnes atteintes de mélanome ont moins de 50 ans au moment du diagnostic.

Les facteurs de risque les plus importants sont les nombreuses taches de naissance (>100), le type de peau claire, les coups de soleil fréquents et les mélanomes dans la famille.

La prévention du mélanome et la chirurgie du cancer de la peau proviennent des cellules pigmentaires de la peau. Si une taupe diffère significativement des autres par sa forme et sa couleur, elle doit être présentée à un dermatologue. Pour poser un diagnostic, un échantillon de peau doit être prélevé ou le changement cutané anormal doit être enlevé chirurgicalement.

La détection précoce de la prévention du cancer de la peau, la chirurgie et le traitement du cancer de la peau noire sont très importants, car ils peuvent se métastaser et ainsi mettre la vie en danger. Les formes précoces de mélanome peuvent généralement être guéries.

  • Thérapie
    La thérapie de choix est si possible l’ablation chirurgicale. Dans les stades avancés, des mesures de traitement supplémentaires telles que la radiothérapie ou la pharmacothérapie (immunothérapie ou chimiothérapie) sont souvent nécessaires.
Nouveau chez Dermanence
Kontakt